AFFAIRE BRENDA BIYA: Entre Jalousie et Récupération politique

03/02/2016 20:16

Qui peut se vanter d’avoir choisi ses parents ? Existe-t-il des crimes de naissance ? Les enfants sont t-ils comptables des actes de leurs parents ?

Ces questions profondes se posent avec acuités au regard du fait divers qui enflamme réseaux sociaux et autres médias. En effet, Mlle Anastasie Brenda Eyenga fille du Président du Cameroun Paul Biya défraie la chronique à travers une vidéo dans laquelle elle expose une mésaventure avec un chauffeur de taxi aux Etats Unis. Telle une horde de loups, certains médias ont avec une virulence rare attaqués la jeune fille, et cet élan de furie a hélas tourné à la vendetta.
La Vidéo

Dans la vidéo de 2min 50, elle explique avoir été victime d’un acte raciste. Analysons :
-La vidéo en question est une capture d’écran, réalisée avec un téléphone portable. On peut aisément en conclure que cette vidéo est à destination privée (sans doute pour quelques-uns de ses amis).
-Elle a effectivement été victime d’un acte raciste de type délit de faciès. En effet à sa seule « tête » le chauffeur de taxi a estimé qu’elle n’était pas en mesure de payer 400 dollars us de frais de taxi. 2 options se prêtaient à lui, refuser de la transporter, ou la transporter jusqu’à son domicile, ce sont donc les tergiversations du chauffeur qui ont conduit à l’altercation.
-La jeune femme a dit prendre « tout le temps » autrement dit « régulièrement » le taxi sur ce trajet pour une somme de 400 dollars us.
Face à ces faits pourtant clairs, un avalage de critiques a fusé. Morceaux choisi de quelques-unes :

Arguments de la horde
– « Scandale, en plus de son chauffeur Brenda Biya dépense 250 000Fcfa/jour pour son taxi ».
– « Si l’on considère que notre « starlette nationale » a cours à l’université quatre fois par semaine et qu’elle doit faire ce trajet une ou deux fois par jour, l’on peut donc déduire qu’en frais de taxi, la fille du chef de l’Etat coûte environ 1 à 2 millions de Fcfa chaque semaine au contribuable camerounais, 4 à 8 millions par mois et 48 à 96 millions Fcfa par an. » , « Même les filles de Barack Obama, Sacha et Malia ne vont pas à l’école en Limousine. On peut donc comprendre pourquoi le chauffeur a émis des doutes sur sa crédibilité car même dans le pays le plus riche et le plus puissant du monde, des jeunes étudiantes ou élèves ne prennent pas les taxis de luxe comme du petit déjeuner. » Extrait d’une tribune du journaliste Boris Berthold.

– « On ne parle pas de taxi à 400 dollars quand on est la fille du président d’un pays où les allocations familiales, pardon la pitance de l’État est à 2800 fcfa par enfant, soit environ…6 dollars. Une somme distribuée à 180.000 fonctionnaires dans un pays de plus de 10 millions d’actifs et moins de 500.000 emplois stables, au taux de sous-emploi record ! », – On ne s’exhibe pas sous prétexte de dénonciation d’un pseudo acte raciste pour râler sur des histoires de luxe avec chauffeur dans un pays où 70 % des jeunes crèvent la dalle pour trouver 200 francs pour le taxi, les frais de transport pour la Fac ou l’école ! Extrait d’une tribune de Jeunesse Patriote Camerounaise.

Des arguments vides
En prenant le temps de vérifier les arguments de la horde, l’on s’aperçoit rapidement qu’ils sont douteux ou simplement faux. Allons y point par point.
– 250 000Fcfa de taxi par jour ? faux Mlle Mvondo a dit qu’elle prenait tout le temps, pas tous les jours. Le journalisme c’est d’abord et avant tout rapporter les faits, le savant calcul qui a débouché sur une estimation de 92 millions de franc cfa par an supposé payer par le contribuable est donc faux.
– Les filles du Président des USA qui ne vont pas à l’école en limousine ? Encore faux ! A elle seule, Malia fille du Président des USA va à l’école en 4*4 blindé ou en hélicoptère présidentiel, et dispose à elle seule de 11 agents des services secrets américains pour sa pour sa protection rapprochée (Source le Figaro). Il est donc inutile de parler de sa sœur Sasha.

– Allocations familiales à 2800Fcfa, moins de 500 000 emplois stables etc ?Question : Es ce Brenda Biya qui a été élue Présidente de la République du Cameroun ? d’où viens la burlesque idée de lui demander des comptes sur le chômage, les allocations, le sous-emploietc. ? Ce serait donc elle qui par alchimie dirige le Cameroun ?… 
– D’où vient l’idée que c’est le contribuable qui supporte ses frais de taxi ? Après plus de 50 ans aux plus hautes fonctions et ses investissements divers, M.BIYA manquerait-il de moyens pour s’occuper de sa fille ? Ne perdons pas de vu ses autres enfants qui prospèrent dans le monde des affaires. Quels éléments attestent que c’est le contribuable qui paye ?
– Le délit de faciès serait donc un acte « pseudo raciste » ? Si c’est le cas, quelqu’un peut-il enfin nous dire ce que signifie un acte raciste ?…
– Dernier point, comme indiqué plus haut, cette vidéo est une vidéo privée, qui a été piratée et jetée en pâture en public pour satisfaire les envies de la horde.

L’exception Camerounaise
S’il est évident que les indicateurs de sous emplois, de coût de la vie etc. au Cameroun sont des plus préoccupants, il n’en demeure que l’image misérabiliste du Cameroun n’est qu’une facette de la pièce. Ce pays supposé misérable, est le premier consommateur de bière en Afrique, avec 620 millions d’hectolitre consommé en 2014. En 2013 la moyenne de bière consommée était de 30litres par habitants avec une progression annuel de plus de 4%, en 2015 en une soirée 200 millions de litre de bière ont été consommés. Notons au passage que la bière la moins chère coute 600Fcfa et peut aller jusqu’à 5000Fcfa dans certains milieux.Ce simple indicateur met en péril la posture misérabiliste, qui est certes réelle à certains niveaux, mais pas systématique.

Aussi s’il faille entrer dans des logiques de conversions systématiques, le cout « pain chargé » au simple magasin « Chez Paul » de Paris coute au minimum 4euro50 (soit 2925Fcfa) contre 300Fcfa en moyenne le « pain chargé » au quartier MvogMbi de Yaoundé. Les niveaux de vie étant totalement différent, l’argument de la conversion n’est qu’un fumigène.

Ailleurs
Si les enfants sont comptables des actions des parents comme le stipule la horde, il serait logique que l’inverse soit également vrai. Pourtant ailleurs ce n’est pas le cas, prenons quelques exemples, chez nous amis français.

Thomas Fabius fils de Laurent Fabius ( Ministre des affaires étrangères français) mis en examens pour faux et usage de faux, aucun compte demandé à son père, Lamine Taubira fils de Christiane Taubira (ancien Ministre de la Justice de France) a été en délicatesse avec la justice pour complicité de vol sans que cela ne nuise à la carrière de sa mère, Valerie Trierweiler (ancienne compagne du Président Hollande), Marison Touraine (Ministre française de la santé) etc. tous ont des enfants qui ont des problèmes avec la justice. Es ce que cela doit être imputé à leurs parents ? NON ! Es ce que cela est jeté en pâture sur la place publique ? NON !Pourquoi ? Parce qu’il s’agit d’affaires privés.

Post Scriptum
Dans ce voyeurisme médiatique, ce lynchage systématique, ce désir du sensationnelle et du spectaculaire quitte à faire du très mauvais journalisme caressant le lecteur dans ses pulsions malsaines, il est plus qu’urgent de se poser la question d’entrée de jeux : les enfants doivent-ils subir les conséquences des actes de parents ?

Le fils de l’enseignent paiera-il la mauvaise note que son père a attribué aux élèves ? Le fils du paysan sera-t-il frappé parce que son père a vendu un avocat pourris ? La fille du médecin sera-t-elle marginalisée parce que son père est soupçonné d’homosexualité ?
Une société est fondée sur ses valeurs, la protection de la famille est une de ces valeurs.S’attaquer à la famille d’une personne aujourd’hui, c’est s’exposer à ce que l’on attaque la vôtre demain, c’est soumettre encore un peu plus la société aux dictat de la décadence morale.

 

William Defotso

VOILA CE QUE J'APPELLE UNE BELLE REPLIQUE...S’attaquer à la famille d’une personne aujourd’hui, c’est s’exposer à ce...

Posté par Propulstars sur mercredi 3 février 2016