SAMUEL ETO'O VICTIME INNOCENTE: VOICI CE QUE LA PRESSE NE VOUS DIT PAS

04/07/2014 01:34

        

Cet article repris dans son intégralité a été écrit par notre ami Dimitri Mbouwe, et publié par Camer.be

Les dernières unes des presses camerounaises martyrisent le goléador camerounais et l’accusent de tous les maux, sans moindres preuves ni intelligence aucune.C’est à peine croyable, les idioties qui sont débitées à l’encontre du quadruple mondialiste quadruple meilleur joueur africain.

Samuel Eto’o entendu à la DGSN puis son passeport retiré !

Déjà le motif déclaré par la presse à tête chercheuse n’est pas en soi capable de drainer qui que ce soit à la DGSN pour être entendu à savoir le fiasco du mondial italien.S’il est vraiment question du mondial brésilien, comment peut-il être entendu à la DGSN surtout que le PM a été instruit faire la lumière à propos ?SEF pourrait être entendu par des enqueteurs du PM chez lui, n’étant accusé de rien , car il ne faut pas oublier, c’est les conclusions du rapport du PM qui vont accuser les uns et dédouaner les autres.Pour l’instant , sur quelle base SEF peut-il être autant coupable pour se faire non seulement entendre mais aussi retirer son passeport ? N’oublions pas que le retrait du passeport signifie que l’accusation tient des preuves de culpabilité.Or comment peut-on détenir déjà ces preuves, au tout premier accusé que l’on entend ?Dans le même cas du mondial brésilien, pourquoi jusqu’aujourd’hui , le capitaine est le seul à être entendu à la DGSN ? Y’a-t-il vraiment personne d’autre qui a des comptes à rendre ? D’autre part, vous voyez vraiment le PR qui ordonne la libération de Bapès de prison alors que sa culpabilité ne fait aucun doute , entrain de demander le retrait du passeport de SEF ? Si SEF a été entendu à la DGSN, c’est certainement pour autre chose.

Les photos de Nathalie Hélene Nkoah

Toutes les photos de cette dernière publiées sur le net démontrent bien qu’elle était en compagnie d’une personne qui a pris les clichés, c’est pas elle-même qui appuyait sur le bouton  pour se filmer, étant couché de dos au lit, placé en califourchon…Dans ce cas, connaissant qui l’avait prise en photo , pourquoi de dit-elle pas tout droit que c’est tel homme qui était seul au courant de telle photo dont ce n’est que par lui que cela pourrait fuiter ?

A l’occasion du mondial brésilien précédé de turpitudes en  tout genre, beaucoup de choses ont été dites à tort à propos du capitaine de LIC du Cameroun dans la presse nationale. Par exemple, dans sa livraison du 08 juin 2014, camfoot.com  titre « on a humilié le premier ministre… » et commence par : « les joueurs des Lions Indomptables ont quitté le terrain après leur match contre la Moldavie ce samedi, refusant de se plier aux formalités protocolaires qui commandaient qu’ils reçoivent le drapeau du Cameroun de la personne mandatée par le Président de la République ».Celui qui dans cette logique devrait recevoir le drapeau est SEF.

Or voilà, la FIFA l’a déjà dit maintes fois, le politique doit se tenir éloigné du football.L’immixtion de celle-ci dans le football est condamnable et les camerounais en savent long : plusieurs  sanctions de l’instance faîtière du football mondial dont la dernière tout juste qui a conduit au comité de normalisation parce que …des gendarmes étaient intervenus pour filtrer l’entrée de la fécafoot quand Begheni Ndeh prenait le pouvoir! Yang était déjà en droit ligne d’en créer une autre ! On a vu, dans d’autres pays, les politiques rendre visite aux sélections nationales, mais en forme de supporter et pas de politique : Angela Merkel et Joe Biden ont rendu visite aux leurs pour fêter avec eux leur 1ère victoire dans le mondial brésilien après le match. Hollande a eu un petit-déjeuner avec les bleus à Clairefontaine. Toutefois, c’étaient des supporters, pas de politiques. Donc, le PM, dans le cas de Yaoundé, aurait mieux fait de se muer en supporter et rencontrer les lions aux vestiaires et en les félicitant, profiter pour glisser, s’il le veut, le drapeau national au capitaine. Ce n’est pas parce qu’à tort autre chose était faite depuis que l’on ne changera jamais. Il est clairement venu, le PM, brandir le drapeau du pays quand il ne peut même pas nous dire où en est-on avec les feuilles de route ministérielles ou pourquoi le policier prend toujours de l’argent en bordure de route aux yeux de tous !

Le même journal continue ainsi dans son intention de nuire au gars de Nkon en faisant croire qu’il aurait voulu torpiller la présence du Cameroun au Brésil : « Samuel est prêt, selon ses propos, à gâter leur coupe du monde : " Moi, j’ai déjà joué plusieurs, et je n’ai plus rien à prouver". » or ceci est de la mauvaise foi manifeste, car , dans le même site de camfoot.com, on rencontre un article audio vidéo écrit au titre illustrateur suivant en date du 17 mai 2014 : Eto’o Fils : « Je peux faire deux coupes du monde encore » ! Et l’article continue en citant l’interview de l’ex-barcelonais suivant : "J’irais certainement à cette coupe du monde et je ne vois pas pourquoi je n’irais pas à l’autre. J’aurai 37 ans et je crois que certains l’ont joué à 42 ans donc je peux faire deux coupes du monde encore." Dans ce cas, d’où vient-il que l’article veuille nous faire croire que SEF  a l’intention de faire rater à lui et aux siens la participation à la coupe du monde actuelle alors que tout est aussi clair? Ne s’agissait-il plus de réclamations de primes ?

On va de l’avant en raisonnant ainsi : « Seulement, comme nous le révélions dans un précédent article, ces avantages qu’ils réclament sont de l’ordre de l’indécence. L’argumentation simpliste consiste à dire que puisque cet argent est le fruit des résultats que génèrent l’équipe nationale, il faudra le partager équitablement entre les deux "partenaires", à hauteur de 50%. Soit. Dans ce cas, puisque ce sont les militaires et les avocats de la République qui ont récupéré la péninsule de Bakassi au Nigéria, ils devraient donc réclamer la moitié des sommes générées par le sous sol de la région. » Or, l’article oublie idiotement un détail qui change tout : le militaire camerounais avant d’aller à Bakassi combattre a déjà eu à toucher des années et des années de salaire, sans parfois tirer un simple coup de fusil ; d’aucuns sont même allés en retraite sans combattre pour leur pays ! S’ils veulent partager les bénéfices de la récupération de Bakassi, contredisant contre toute attente le serment « honneur et fidélité », ils devraient d’abord expliquer pourquoi ils ont été salarié à ne rien faire auparavant et rendre gorge en plus tandis que dans l’équipe nationale, les lions ne touchent rien quand ils ne font rien : pas de match, pas de prime de match ! D’autres parts d’ailleurs, les militaires sont , comme les autres fonctionnaires, toujours avec plein de dossiers de réclamations d’avancement s et autres primes au ministère en retard dans leur solde , c’est-à-dire que le militaire comme le footballeur camerounais fait des réclamations pour l’augmentation et le paiement de son dû !

« Samuel Eto’o aurait-il connu le succès planétaire qu’il a connu si sous le couvert du Cameroun, il n’avait pas été sélectionné en Coupe du Monde 98, au Jeux Olympiques 2000 et 2002 ? Quelle pourcentage de ses gains estime t-il que cette exposition vaut ? » se demande l’article. Sauf que celui-ci oublie que le succès de Samuel Eto’o, c’est en 1996 avec son transfert au Real Madrid, chose sans laquelle il n’aurait pas vu plus tard la coupe du monde  en 1998.Mais pis encore, il oublie les grandes humiliations subies par SEF au sein de l’équipe nationale du Cameroun : non qualification à deux CAN d’affilée et à la coupe du monde 2006, défaite quart de finale CAN 2004 face au Nigéria, 2006 face Côte d’Ivoire,2008 et 2010 face Egypte, 5-1 face au Portugal, 3-0 face à l’Allemagne en amical 2005, 3-0 face au Brésil 2001, suspension par la FIFA du stade de Yaoundé par la FIFA pour non-conformité, les suspensions de la FECAFOOT pour amateurisme…sans compter la suspension à lui imposée par la fécafoot  aux lendemains de la grève au Maroc et les multiples problèmes de primes et de mauvaise organisation qui ternissent les images de tous les acteurs de football camerounais. Et ce n’est pas tout ! Pour couper court, SEF qui avait déjà un palmarès est entré dans l’histoire du football le jour où il a mis pied à Barcelone, et ce fut une autre frustration car il ne répéta pas les mêmes performances en équipe nationale et les supporters lui en veulent toujours!

« D’ailleurs, on n’a jamais rapporté que Samuel Eto’o ait réclamé de ses dirigeants en club, FC Barcelona, Inter Milan, Anzhi Makachkala, Chelsea FC, de lui transmettre les montants que ses coéquipiers et lui génèrent, question de fixer les montants des primes de match » ceci est de l’ignorance pure : dans un contrat de joueur, un pourcentage de primes à lui verser est toujours réservé quant aux bénéfices de la publicité en général qu’il produit comme  par exemple la vente des maillots à son nom. Comment comprend –il donc les revenus annuels de Messi, Ronaldo… qui dépassent leurs salaires ?N’a-t-il pas entendu parler du montant de primes qu’a négocié Ibrahimovic avec le PSG en cas de victoire finale du club en ligue des champions ?Les joueurs négocient tout, et les contrats se mettent à jour tout le temps !

« Il est clair qu’il faut combattre la corruption dans nos pays et à tous les niveaux, mais il faut savoir choisir ses combats. » Et justement, les LIC ont choisi la désobéissance s’il y’a pas salaire, surtout que l’article n’a pas de choix !

 

« C’est clairement un travail de sape du boulot colossal qu’a mis en place le staff technique qui a planifié la période de stage avec minutie. Et la préparation n’est pas seulement physique ou technique, mais aussi psychologique. Et si les trois éléments ne sont pas mis ensemble, on va droit à l’échec... » Justement, quel est l’état psychologique  et le rendement  de celui qui travaille sans salaire ? A contrario, l’Espagne est éliminée à cause de la mauvaise préparation physique et psychologique due à la grève des joueurs ?

« Le point d’orgue a été scellé dans les chambres d’hôtel lors du match amical contre le Portugal de 5 mars à Lieira » et pourquoi la Fédé n’a pas anticipé depuis ce 05 mars ?
« Samuel Eto’o a probablement contrevenu à une des règles qu’avait fixé le sélectionneur en donnant des instructions fermes aux administrateurs de l’hôtel à savoir, pas de distraction féminine. Mais le capitaine, c’est le capitaine. Il lui faut des règles différentes de celles de tout le monde. Et cette attitude date de plusieurs années » au fait, pourquoi les « administrateurs » de l’hôtel ont laissé passer la femme ?D’autre part, si Samuel et la femme sont assez rusés pour passer entre les mailles du filet, pourquoi après la chambre, sont-ils aussi bêtes de revenir jusque là où les gens vont les voir et les cameras les filmer ?Et puis avec ces gens enclins à tout balancer dans les médias , qu’attend-elle ?  La vérité, c’est que cette supportrice est …la femme de Jacques Songo’o, entraineur des gardiens de l’équipe nationale !

« Deux heures avant le début de la rencontre Cameroun - Croatie, Samuel Eto’o Fils est apparu sur le terrain tout en prière, Et il lisait ce qui s’avèrera être un des livre de la Bible : le Psaume 71 » peut-on toujours lire sur camfoot.com.Sauf que , comment fait-il pour savoir que SEF lis une Bible, qui de plus est le Psaume et en plus le 71 ? Certainement que Samuel le lui a dit après ! Ce psaume écrit par David dans la version grecque catholique commence par : « Eternel, je cherche en toi mon refuge, que jamais je ne sois confondu, dans ta justice, sauve moi et délivre moi… » S’il faut le lire avant un match qu’on ne va pas jouer…

© Avec Camer.be : Dimitri Mbouwe