Tout commence ici


MARIE ARCHANGELO FOR EVER

13/01/2018 16:11
 
Marie Archangelo Archives
La veuve d’Archangelo de Moneko a succombé le 11 janvier 2018 à Yaoundé à une longue maladie.

«Nous avons accueilli son départ avec beaucoup de tristesse. Mais en même temps, nous croyons qu’elle est allée se reposer. Parce qu’après avoir souffert très longtemps, c’est un repos vraiment mérité», ainsi s’exprime au micro de la CRTV-Télé  Marie Philippe Meka, la fille aînée de Marie Archangelo, l’artiste auteur du générique des journaux parlés de la CRTV décédée chez elle à Yaoundé le 11 janvier 2018.

Elle souffrait depuis 2 ans, d’une tumeur qui lui avait défiguré le visage. La CRTV rapporte que même les nombreuses évacuations sanitaires n’ont pu avoir raison du mal qui la rongeait. L’artiste souffrait d’atroces douleurs. Ce qui a eu le don d’attrister et de préoccuper considérablement sa famille.  «Elle était très touchée. On avait de la peine. Nous-mêmes on priait Dieu pour qu’elle aille se reposer. C’était mieux pour elle et pour nous tous», déclare Atchangelo Nkotto Nko’o, un de ses fils.

Marie Archangelo (c) Archives

Marie Elomo Archangelo était originaire de Mbangassina dans le Mbam et Kim. Avec son défunt époux, Archangelo de Moneko, elle avait composé des chants  patriotiques célèbres comme «va de l’avant  Paul Biya», «Cameroun nouveau» ou encore  «Kaélé». La défunte laisse  9 enfants , 44 petits-fils et 8 arrière-petit-fils. 

Pierre Arnaud NTCHAPDA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d

 Ecoutez l'une des oeuvres majeures de Marie Achangelo ici:

—————

Précédent